ARCHITECTE ET... PROGRAMMISTE

Architecte et programmiste.

Propos recueillis par Frédérique BUA Pierre GUILLOT, architecte et programmiste.

J’ai exercé en tant qu’architecte durant 10 ans à compter de 1985. J’ai fait ma première étude de programmation à l’occasion d’un projet d’école pour lequel, devant l’absence de programme et les incertitudes du maître d’ouvrage (MO), j’ai dû effectuer cette mission préalablement à la conception. J’ai mesuré alors la fondation essentielle que constituait le programme.

Les missions de programmation ont pris de plus en plus de place au sein de mon agence, pour aboutir en 1995 au choix d’une pratique exclusive.

Peu de programmistes exerçaient alors en Aquitaine et aucune formation complète dédiée n’existait. Ma pratique s’est nourrie de mon expérience du projet et des premiers programmes auxquels j’ai été confronté.
Elle continue à s’enrichir des programmes que j’ai élaborés et des nombreux échanges sur ceux-ci avec mes confrères architectes. Je fais parfois appel à des compétences techniques complémentaires pour certains programmes complexes.

Un bon programme doit exprimer clairement toutes les possibilités et contraintes d’un projet a n de ménager les libertés de l’architecte qui
le concevra. On peut comparer la rédaction d’un programme à celle d’un scénario de cinéma : à partir de cette trame, l’architecte est celui qui réalise le film.

Pour la mise en concurrence des équipes de Maîtrise d’œuvre/architectes pour les marchés en procédure adaptée (MAPA), je recommande une sélection en deux tours avec un critère modéré (20 %) pour les propositions d’honoraires a n que la qualité des références architecturales et des moyens techniques des équipes prévale.

La programmation permet d’aborder une grande diversité de types de projets,
c’est une pratique riche. Il me paraît cependant indispensable qu’elle s’appuie sur les compétences d’architectes, ayant au préalable et de surcroît l’expérience du projet.

Le Code de la Commande publique rappelle que le maître d’ouvrage (MO) doit définir le programme de l’opération préalablement à toute consultation de maîtrise d’œuvre ( articles L.2421-2 ). Le programme participe de l’organisation générale à mettre en place le plus en amont possible par
le MO, pour une maîtrise de la qualité du projet qui relève de sa responsabilité. Pour ce faire il peut s’adjoindre les services d’un programmiste.

n°50 - printemps 2021