Culture

Penser et agir transition écologique, savoir comment l’intégrer dans ses pratiques et participer concrètement à la nécessité de changement, telle est la proposition qui vous est faites en 2020 et au-delà, par le Conseil de l’Ordre de Nouvelle-Aquitaine et les acteurs de la dynamique 308+. Une intention affirmée déclinée à travers plusieurs manifestations permettant de réfléchir, s’informer, se positionner et agir : un séminaire régional dédié à la transition écologique, initié par l’Ordre des architectes en partenariat avec les 4 maisons de l’architecture de Nouvelle-Aquitaine , MAJ Formation Architecture et Cadre de vie et MAJ Poitiers, en 4 rendez-vous : à Bordeaux au 308 le 3 avril, à Limoges et Poitiers les 5 et 19 juin, puis Pau en septembre et un ensemble d’évènements rassemblés dans le Cycle Transition(?) organisé par le 308-MA.
Cette initiative s’inscrit dans la feuille de route du Conseil, dont les premiers actes ont été la rédaction et la diffusion d’un manifeste* et l’organisation des ateliers de la transition écologique dans les pôles ordinaux de Limoges, Pau et Poitiers.

Rénovation énergétique : documents ressources

*Manifeste
L’urgence climatique est là. Collectivement, nous avons tous une responsabilité : les politiques et décideurs locaux qui font la ville et les territoires, les architectes et, plus largement, les bâtisseurs, qui sont aussi des « politiciens de la ville », et tout autant, bien sur, les citoyens, les habitants, nous tous…

Toutes les régions du monde connaissent des catastrophes liées au climat, de plus en plus fréquentes, et de plus en plus violentes. Pour ne plus subir les effets du dérèglement climatique, la transition écologique s’impose, elle n’est plus négociable.

A l’heure de la crise des territoires, de l’épuisement des ressources fossiles, naturelles, et des espaces agricoles et nourriciers, les architectes -où qu’ils se trouvent- doivent investir leur rôle sociétal et prendre leur part dans la conception et la gouvernance de la ville et des territoires aux côtés des décideurs locaux.

Enrayer les conséquences néfastes du dérèglement climatique en réduisant la pollution de l’air, améliorer la santé et sortir de la dépendance au pétrole pour mieux vivre ensemble, améliorer la qualité d’usage, assumer la densité… autant de mots qui doivent se traduire dans les faits. Le temps des discours est passé, agissons !

Qui mieux que l’architecte pour accompagner le changement ?

Reconstruire la ville sur la ville, l’architecte sait faire. L’habitat de demain est déjà là : la rénovation des bâtiments existants est incontournable dans nos sociétés de plus en plus citadines. Et elle est source d’activités économiques pour le tissu local, créant des emplois non délocalisables.

Mais la rénovation mérite une expertise : le « bricolage » peut engendrer des pathologies, dégrader un bien de manière définitive…

Par son intervention, l’architecte et son équipe de maîtrise d’oeuvre sont en capacité d’améliorer la santé des habitants, le confort de vie, la valeur patrimoniale d’un bien, les modes de déplacement quotidien, et même ramener la biodiversité en milieu urbain ou encore former les utilisateurs aux bâtiments construits avec de nouveaux usages.

L’architecte peut changer les choses.

La profession doit se préparer à l’entrée en vigueur de la réglementation énergétique RE 2020, savoir prescrire les matériaux biosourcés à bon escient, apprendre à concevoir ou réhabiliter de manière plus pérenne, prévoir la réversibilité des bâtiments, raisonner en coût global à long terme, savoir dire non aux programmes favorisant l’étalement urbain ou au tout polystyrène…

Les concepteurs doivent apprendre et avoir le courage de modifier leurs prescriptions et être force de conviction auprès de leurs commanditaires publics et privés. Ils doivent prescrire différemment dans de nouvelles pratiques vertueuses.

Le Conseil de l’Ordre de Nouvelle-Aquitaine a lancé des Ateliers de la Transition Écologique.

Les architectes ont été invités à venir partager leur expérience et leurs bonnes idées en matière de transition écologique.

Depuis de nombreuses années ou depuis peu, sur des projets d’ampleur ou dans l’architecture du quotidien, les architectes intégrant les enjeux environnementaux à leur travail de conception et de rénovation, ont été invités à venir exposer leur savoir-faire lors des Ateliers de la Transition Écologique.

Ils sont encore invités à faire connaître leurs prescriptions vertueuses par écrit ici

Les contributions ainsi recueillies alimentent la plateforme Transition écologique du Conseil de l’Ordre et permettront à tous les architectes de monter en compétence ensemble !

Le séminaire Transition Écologique sera un pas de plus pour réfléchir et construire ensemble une réponse adaptée à l’urgence de la situation .

Stéphane Brugidou / source : Archicontemporaine.org Transformation de deux Toulousaines en une maison passive, à Toulouse - Seuil Architecture