page image

Le collège philosophe COLLÈGE, INTERNAT ET GYMNASE à SAINT-PAUL-LÈS-DAX

par Benoît HERMET, concepteur-rédacteur

Dans les Landes, on aime les collèges durables.
Le Conseil Général s’en donne les moyens,
et on peut citer ceux de Biscarrosse, Saint-Geours-de-Maremne… Celui de Saint-Paul-lès-Dax a été conçu par l’architecte Bertrand Hubert, installé
sur cette commune. Le bâtiment s’inscrit dans
une démarche semblable à ses homologues : atteindre des objectifs Haute Qualité Environnementale par l’intégration dans un site,
la maîtrise des énergies ou encore l’utilisation
de ressources renouvelables comme le bois…

Regroupant également un internat et un gymnase, le collège vient marquer une nouvelle entrée de ville, en bordure de forêt. Les deux volumes principaux, tournés vers le sud, sont reliés par une coursive abritée. Des superpositions et des décalages d’orientation amènent du rythme aux espaces, à l’image de boîtes enchâssées. De larges auvents tempèrent l’ensoleillement, tandis que
la lumière naturelle irrigue les circulations intérieures. La palette des matériaux est concentrée : rez-de-chaussée en béton couleur sable, étages en ossature bois et bardage de pin, soulignés de zinc anthracite. Depuis les chambres de l’internat, la vue donne sur de grands arbres.

« On se sent bien dans un bâtiment quand
on le comprend », résume Bertrand Hubert.
À ses yeux, l’esthétique naît de contraintes maîtrisées et ne s’impose pas au détriment
des usagers. Exerçant dans une petite ville comme Saint-Paul-lès-Dax, entouré de 14 collaborateurs,
il trouve dans la polyvalence l’un des intérêts
de son métier, de la maison d’un particulier
à des équipements, publics ou privés.

Pour bâtir ce collège, le choix s’est porté principalement sur des entreprises locales.
Tout le monde a pris le chantier à bras-le-corps,
tel un défi, comme si l’architecture devait transmettre une philosophie aux 450 collégiens*. Confort, sécurité, efficacité mais aussi une recherche d’harmonie dans les proportions, apportant une touche de poésie plus impalpable. Bertrand Hubert l’illustre par une de ses convictions : « Les rêves sont ce qu’il y a de plus sérieux dans la vie car ils sont le commencement
de nos projets. »

* Le collège est extensible à 600.

Maître d’ouvrage
Conseil Général des Landes
amo : Addenda

Maîtrise d’œuvre
hubert Architecture, architecte mandataire
bernadberoy bet, Structure (avec exe)
math ingenierie bet, Fluides (avec exe)
integrale de restauration bet, Cuisine
enertek bet hqe
tsa opc

Paysagiste associé à l’équipe lauréate
landscape

Montant des travaux
12 970 900 € HT

Surface SHON
8 757 m2

Planning travaux
Début du chantier : mai 2010
Durée : 16 mois (préparation comprise)
Livraison : septembre 2011
Projet en démarche HQE
Cibles Très performantes :
Cible 1 : Relation du bâtiment avec
son environnement immédiat
Cible 4 : Gestion de l’énergie
Cible 5 : Gestion de l’eau
Cible 8 : Confort hygrothermique -